Les essentiels à savoir avant d’investir dans l’immobilier

Partager sur :
Les essentiels à savoir avant d’investir dans l’immobilier

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier à Bagnolet, il existe certaines choses que vous ne connaissez pas ou ne maîtrisez pas encore lorsque vous n’êtes pas bien formé. Avant de vous lancer dans l’aventure et pour éviter un maximum d’erreurs, découvrez dans cet article les étapes essentielles à suivre.

Opter pour le bon emplacement

Pour un investissement locatif, il est vivement conseillé de choisir l’emplacement adéquat de votre logement neuf afin d’être sûr de le louer. N’hésitez pas à faire une petite étude du marché et à effectuer plusieurs visites dans le quartier concerné. Effectivement, il est plus judicieux de choisir un bien qui soit adapté au marché local, et ce, en réfléchissant à ce qu’il pourra apporter à long terme. Ainsi, il vous revient de réaliser une analyse des niveaux des loyers pratiqués dans la zone où vous souhaitez investir. Vous devez également vérifier que la demande de logements soit supérieure à l’offre.

Porter une attention particulière à la surface de votre bien immobilier neuf

La superficie du logement, dans lequel vous placez votre argent, dépend en général de votre capacité financière lors de l’achat ainsi que de votre taux d’endettement. Si vous disposez d’un budget serré, en guise d’exemple, un studio constitue l’investissement le plus accessible, avec un prix de vente moins important et une rentabilité considérable qu’une surface spacieuse. Par contre, pour plus de stabilité, mieux vaut miser sur de grandes surfaces.

Penser aux prêts aidés pour financer votre projet

Afin de concrétiser votre projet d’acquisition dans le neuf, vous avez la possibilité de recourir aux aides financières comme le dispositif Pinel. Un plan idéal pour votre projet immobilier à Bagnolet, car il vous permet de jouir d’une réduction d’impôt en contrepartie d’un investissement locatif effectué sur six, neuf voire 12 ans. Ce type d’emprunt est accessible dans les zones tendues, entre autres, A, Abis, B1, où la demande est supérieure à l’offre. Il vous est possible de même de prétendre à bien d’autres dispositifs si vous investissez dans les résidences services étudiantes…